18 novembre 2012 7 18 /11 /novembre /2012 14:00

Le danger des écrans 3D !


le danger de la 3D


Alors que la 3D s’installe petit à petit dans notre quotidien à travers le cinéma, la télévision et maintenant les jeux vidéos, une étude met en garde contre l’utilisation de cette technologie qui peut s’avérer dangereuse, spécialement pour les enfants.

 

 Le cinéma 3D a été l’une des découvertes fortes dans l’industrie du 7ème art de ces dernières années. De plus en plus de films, après le succès d’Avatar, sortent maintenant dans des salles de projection 3D. Et après les salles noires, cette technologie s’installe petit à petit dans nos maisons avec les télévisions et les consoles en trois dimensions.

 

Seul problème, notre système de vision n’est pas adapté pour ça. La 3D n’est qu’un moyen de tromper notre cerveau pour lui faire croire à des effets de profondeur qui n’existent pas réellement. Et forcément, quand les premières études commencent à analyser ce problème, les résultats ne sont pas très positifs.

 

C’est Audioholics qui a lancé le premier la mise en garde. A travers une interview de Mark Pesce, chercheur et ingénieur dans les nouvelles technologies, le magazine met à jour différents problèmes liés à l’utilisation généralisées de la 3D.  Mark Pesce a travaillé notamment pour Sega sur le développement de la technologie 3D grâce au casque VR, dans les années 1990.

 

 
Rappelez vous, cela était présenté à l’époque comme le futur des jeux vidéos. On s’imaginait tous mettre un casque sur la tête et gambader gentiment dans un univers 3D virtuel. Mais si cette technologie n’a jamais vu le jour, c’est qu’elle a été jugée comme dangereuse… par les personnes la développant ! Mark Pesce explique qu’il avait mis en garde Sega contre les risques d’utilisation et la compagnie "a eu les résultats du test et les a enterrés" . 

 

Les industries des jeux vidéo semblent donc connaître depuis quelques années les dangers liés à ce genre de technologie. D’après Wayde Robson, cité par Numerama :  « la vérité est que l’exposition prolongée d’un individu devant une image en 3D peut causer davantage de dégâts que ce que veut bien dire l’industrie électronique sur le sujet ». Or, la 3D est de retour mais à la place d’avoir un casque sur la tête, nous portons désormais des lunettes.

 

Pour Mark pesce, « La 3D trompe notre cerveau. Quand vous enlevez les lunettes et que vous vous éloignez de l’écran, vous avez du mal à vous réadapter et pendant un moment, vous n’avez pas une bonne perception de la profondeur. (…) Il faut surtout se préoccuper des enfants. Leur système nerveux est encore en construction, et cela pourrait produire un dégât irréversible ».

 

Le problème pour les enfants réside dans le fait que leur système de vision est encore en cours d’apprentissage. D’après Audioholics «La vision stéréoscopique (…) est généralement considérée comme complète au moment où nous sommes environ six ans. C’est alors que les nerfs et les muscles minuscules derrière l’œil sont entièrement formés et ont appris à travailler de concert avec le cerveau pour répondre automatiquement à des repères visuels qui fournissent la profondeur de la vision parfaite». C’est pourquoi l’utilisation des jeux vidéos ou de la télévision en trois dimensions est d’autant plus dangereuse chez les enfants.

 

Il ne faut pas s’alarmer pour autant. Ce n’est pas en allant une fois par mois au cinéma que vous perdrez la notion de relief dans votre vie de tout les jours. Il reste néanmoins à garder en tête qu’une utilisation régulière et prolongée de cette technologie peut s’avérer problématique. Et nous n’en sommes qu’au premières études sur le sujet… d'autres troubles secondaires sur le cerveau sont à envisager.

 

www.Retoursurlactu.net

Partager cet article

Published by Trommenschlager.f-psychanalyste.over-blog.com - dans Dossier Neurologie

Soins conventionnels :

- Etat dépréssif

- Troubles anxieux

- Situations de crise

- Troubles compulsifs

- Hypnothérapie médicale

 

  Nouveau site internet :

  http://www.psychologie-luxeuil-70.com/

Rechercher

Soins spécifiques :

- Souffrances au travail 

- Thérapie de couple ou familiale

- Suivi scolaire et aide à l'orientation 

- Communication et relations publiques

- Facultés attentionnelles et concentration

Université Populaire UPL :

AP_circle_logo.jpeg
              
 
France bleu - Trommenschlager / Neuromarketing
 

Liens

setonly.png     cerveau-et-psycho.jpeg

collège DF   France-Culture

Pages externes