29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 11:37

 On estime qu'un nombre toujours croissant de la population souffre d'acidité systémique (ou Acidose). L'acidité peut être causée par cinq stress:


Le danger réel, la peur ou la sensation d'être victime,
* une alimentation trop raffinée, 
* le manque de sommeil,
* les allergies alimentaires,
* les traumatismes.


Ces stress, ajoutés à la fatigue et à la « malbouffe », aboutissent à un dérèglement du « pH ».


"pH" : un mot que vous n'avez sûrement pas entendu depuis votre dernier cours de chimie. Cela peut être hier ou il y a 20 ans. Vous avez raison, il s'agit de chimie, mais aussi de santé.

Notre corps s'efforce continuellement d'équilibrer le pH de nos fluides. Malheureusement parfois on lui donne trop de travail et il n'arrive plus à remplir son contrat. Notre équilibre acido-basique est alors perturbé; il devient trop acide ou trop alcalin. Je ne traiterai que l'acidose qui est le cas le plus fréquent.

Un milieu trop acide donne lieu à divers symptômes tel que des maux de tête, la fatigue, l'insomnie, des problèmes d'absorption, l'artériosclérose, des troubles musculaires, la fuite du calcium osseux, des pertes de mucus blanchâtres après les selles (notamment dans le syndrome du colon irritable)...

Dans notre société où l'ostéoporose est un sujet d'actualité et où les gens consomment régulièrement des anti-acides, l'acidose devrait être notre principal souci, d'autant plus que l'alimentation est la principale cause de ce déséquilibre.


Comprendre les termes pH, acides et bases

pH signifie potentiel d'hydrogène. C'est la mesure qui nous permet de déterminer si une solution est acide ou alcaline.

Une solution peut être n'importe quel liquide ; les fluides de notre corps (le sang, l'urine, la salive...) ou une boisson (le café, le thé, le vin, l'eau ...).

L'échelle de pH va de 0 à 14, 7 étant la neutralité.
Une solution est acide de 0 à 7 et alcaline de 7 à 14.


Un acide est une molécule ou un ion* qui peut contribuer un ion hydronium (H+) à une solution. Un acide a le pouvoir de neutraliser des alcalis.

Un alcali (qui est plus souvent appelé "une base") est une molécule ou un ion qui se combine avec les ions hydronium pour les neutraliser en solution.

*Un ion est un atome qui porte une charge électrique positive ou négative.

Pour simplifier, dans notre corps nous avons les ions acides H + (hydronium) et les ions alcalins HCO3- (bicarbonate). Ils se neutralisent et le but de notre corps est de maintenir l'équilibre entre ces deux ions.

Voici quelques pHs :
pH de l'estomac = 2
pH de l'intestin grêle = 6
pH du gros intestin = 8
Le pH de notre sang se situe entre 7.32 et 7.42.


Qu'est ce qu'une acidose ?

Une acidose est causée par une accumulation d'acide (H +) ou une perte importante d'ions bicarbonate (HCO3-).

Dans les conditions normales, la stabilité du pH dépend de notre ingestion d'acides et de leur excrétion via les poumons et les reins.

Quand le régime n'est pas équilibré, ou que nos reins et/ou poumons ne fonctionnent pas correctement, le corps ne peut pas maintenir un pH stable. Les acides en excès ne sont pas éliminés et nos fluides ont tendance à devenir acides.

Une variation importante de notre pH sanguin peut être mortelle. Il doit absolument rester entre 7.32 et 7.42.
Nous verrons plus tard ce que notre corps peut faire pour limiter une éventuelle variation.


Comment notre corps réagit-il et régule-t-il l'acidose?

Avoir une acidose signifie que notre corps ne peut plus compter sur les ions bicarbonate.

Nous en avons soit perdu une quantité importante ou alors la concentration d'acide est telle que n'avons pas assez de bicarbonate pour neutraliser l'acidité.

Notre corps, dans certaines limites, peut amortir l'acidité, en recourant à des « systèmes tampons ». Il va utiliser d'autres composés alcalins. Ceux-ci peuvent être le potassium, le magnésium, le calcium...

Le corps utilise d'abord les alkalis facilement disponibles. C'est-à-dire ceux fournis par l'alimentation.

S'il n'en trouve pas assez il va alors mobiliser le calcium des os et des dents, et le potassium des muscles.


Qu'arrive-t-il si nous ne prêtons pas d'attention à l'acidose ?

Malheureusement une acidose peut passer inaperçue pendant plusieurs années.

Une acidose chronique peut mener à:

  1. Des dégâts cardiovasculaires.
  2. Une accélération de dégâts faits par les radicaux libres, contribuant probablement à des mutations cancéreuses.
  3. Un vieillissement prématuré.
  4. L'ostéoporose.
  5. Des douleurs rhumatismales, musculaires et articulaires.
  6. Des calculs rénaux et biliaires.
  7. Une baisse du tonus et une fatigue chronique.
  8. Des troubles des fonctions digestives (ex: syndrome du colon irritable).

Alimentation et société ?

L'acidose est un réel problème de société.

L'alimentation classique des pays industrialisés est riche en protéines et pauvres en fruits et légumes. De plus, notre consommation de sodas ne cesse d'augmenter. Ces boissons renferment d'importantes quantités d'acide phosphorique. Nous mangeons de plus en plus des produits raffinés tels que la farine blanche et le sucre raffiné, utilisons beaucoup de médicaments et d'édulcorants chimiques artificiels.

Une telle alimentation libère dans notre corps des sulfates et des phosphates responsables de l'acidification de celui-ci.

Nombreuses sont les personnes qui souffrent d'acidose et qui se rabattent sur les anti-acides.

La prochaine fois que vous buvez un coca, regardez l'étiquette. Vous verrez que l'acide phosphorique est un des ingrédients de cette boisson. Le pH de cette boisson est autour de 3. Nos reins ne peuvent pas excréter une urine dont le pH est inférieur à 5.
Les acides dans cette boisson doivent être neutralisés. Si vous n'avez pas mangé avec votre coca un plat plein de fruits et de légumes, votre corps va prendre le calcium de vos os pour neutraliser cette boisson.


Liste des aliments formateurs d'acides et de bases

Au cours de la digestion, les aliments que nous ingérons sont réduits en tout petits morceaux que l'on appelle résidus alimentaires.
Ceux-ci seront soit acides soit alcalins.

Les aliments qui produisent des résidus alcalins sont appelés "aliments alcalinisants" tandis que ceux produisant des résidus acides sont appelés "aliments acidifiants".

Le corps a besoin des deux types d'aliments. Cependant les aliments alcalinisants doivent prédominer sur les aliments acidifiants.

Un aliment au goût acide n'est pas nécessairement un aliment alcalinisant.
L'acide citrique du citron, par exemple, donne après digestion un résidu alcalin. Ses acides sont volatils et facilement exhalés par les poumons. Le citron est donc un aliment alcalinisant.


 

Aliments acidifiants

Aliments alcalinisants

Protéines animales

Toutes les viandes, poissons, crustacées.
Le beurre, le saindoux...
Les fromages fermentés.

Le lait

Boissons

Les alcools, le café et les thés du commerce.

Les jus de légumes, les jus de fruits frais...
Les thés verts, banchi ou kombucha.
Les infusions de plantes.

Céréales et légumes secs

Tous les légumes secs (pois chiche, lentilles, haricots rouges...) sauf le soja.
Toutes les céréales (y compris leurs dérivées: pates, pain...) sauf l'orge.

Graines de soja, produits dérivés du soja et l'orge.

Fruits (frais ou secs)

Aucun sauf l'abricot et la prune.

Tous sauf l'abricot et la prune.

Fruits oléagineux et graines

Tous les fruits oléagineux (noix de Cajou, cacahuètes, noix de pécan, noix...) sauf les amandes et les noix du Brésil

Amandes, noix du Brésil, chataignes, noix de coco, graines de citrouille, de sésame, de tournesol.
Les graines germées.

Légumes

Les huiles végétales raffinées.
L'asperge, l'artichaut, les choux de Bruxelles, le cresson, la rhubarbe, les tomates et les oignons.

Les huiles végétales de premiere pression à froid.
Tous les légumes sauf l'asperge, l'artichaut, les choux de Bruxelles et les oignons.

Légumes orientaux

Aucun

Maitake, Daikin, Pissenlit, Shitake, Kombu, Reishi, Nori, Umeboshi, Wakame...

Produits sucrés

Les bonbons, le miel, le sirop d'érables, la saccharine, les boissons sucrées, le sucre, le chocolat...

None

Autres

Médicaments, les vinaigres du commerce, les produits chimiques...

Le vinaigre de cidre
Les épices: canelle, curry, gingembre, sel de mer, miso, tamari...

Évaluez l'acidité ou l'alcalinité de votre corps

La meilleure façon est de tester le pH de votre urine.
C'est très facile à faire. Il vous suffit de vous procurer des bandelettes de papier pH que vous humidifierez avec votre urine.
La bandelette se colorera immédiatement. Chaque couleur correspond à un pH.


test.gif

La première urine que vous excrétez quand vous vous réveillez ou pendant la nuit peut avoir un pH 5 ou même plus bas. Quand nous dormons notre corps se débarrasse de son acidité.
Mais dans la matinée et pendant la journée notre urine doit avoir un pH compris entre 7 et 7.5. Cela signifie que le corps fonctionne dans une tranche de pH saine.

Il est aussi possible d'avoir une urine acide après un exercice physique intense (pendant l'effort notre corps produit des quantités importantes d'acide lactique), ou après être resté longtemps dans une pièce peu aérée. Une promenade à l'extérieur ramène notre urine à un pH normal.
Tandis que nous marchons en plein air, notre corps brûle certains acides et les excrète via nos poumons.


Comment rétablir l'équilibre acide-base ?

Tout d'abord, si vous avez vraiment une acidose, vous devez en parler à votre docteur. Il fera quelques analyses pour s'assurer que tout est en ordre.

Il vous restera alors à travailler sur votre régime et votre mode de vie.

Voici quelques conseils qui vous aideront à rééquilibrer votre corps:

  1. -Limitez votre consommation d'aliments acidifiants et augmentez votre consommation d'aliments alcalinisants. Attention; ne faites pas l'erreur de devenir trop radical. Il est aussi mauvais pour le corps d'être trop alcalin que trop acide. L'alimentation idéale est de consommer 1/3 d'aliments acidifiants et 2/3 d'aliments alcalinisants.
  2. -Évitez les protéines animales et matières grasses au dîner.
  3. -Buvez 1.5 litres d'eau par jour. Choisissez une eau qui a un pH neutre.
  4. -Évitez n'importe quelle sorte de boissons gazeuses et les sucreries.
  5. -Essayez de désintoxiquer votre corps deux fois par an (automne et printemps).
  6. -Faites de l'exercice quotidiennement.
  7. -Prenez du temps pendant la journée de faire quelques profondes respirations. De préférence à l'extérieur.
  8. -Détendez-vous. Moins vous accumulez de stress, mieux c'est ! « Apprenez à relativiser les événements ».
  9. -Même si vous pensez que rien ne va dans votre vie, il y a toujours quelques choses de bien; trouvez-le. Prenez tout ce qui vous arrive avec philosophie.
  10. -Consommez régulièrement et modérément du bicarbonate de sodium (et non pas de soude !), ce remède de grand-mère accessible dans toutes les épiceries rééquilibre l’acidité du corps.

   

Voilà, tout est dit... en espérant que ces deux articles puissent vous venir en aide, si vous souffrez de ces maux parfois très gênants!

 

Partager cet article

Published by Trommenschlager.f-psychanalyste.over-blog.com - dans Dossier Psychosomatique

Soins conventionnels :

- Etat dépréssif

- Troubles anxieux

- Situations de crise

- Troubles compulsifs

- Hypnothérapie médicale

 

  Nouveau site internet :

  http://www.psychologie-luxeuil-70.com/

Rechercher

Soins spécifiques :

- Souffrances au travail 

- Thérapie de couple ou familiale

- Suivi scolaire et aide à l'orientation 

- Communication et relations publiques

- Facultés attentionnelles et concentration

Université Populaire UPL :

AP_circle_logo.jpeg
              
 
France bleu - Trommenschlager / Neuromarketing
 

Liens

setonly.png     cerveau-et-psycho.jpeg

collège DF   France-Culture

Pages externes