18 avril 2010 7 18 /04 /avril /2010 09:17

Le problème de la sexualité, des passions et des appétits sexuels est parfois très complexe. Il n’est pas exagéré de dire que la sexualité est souvent une « peste psychique ». A quoi cela tient-il ? Pourquoi y a-t-il tant de fausses notions dans ce domaine ?

 

On peut remarquer que le problème sexuel ne se pose jamais dans l’amour véritable. Il ne se pose pas non plus chez une personne équilibrée. Serait-ce donc que l’amour véritable se perd ? On serait tenté de le croire, en considérant le nombre de névroses, de refoulements et de peurs qui règnent dans le monde actuel.

       

L’éducation sexuelle est depuis longtemps à l’ordre du jour, parce qu’on s’était réellement rendu compte de l’urgence du problème. Depuis lors, les progrès en matière de sexualité son restés peu significatifs. D’où l’intérêt de relancer ce sujet sous une autre optique…

          

Tout psychologue ou psychanalyste a eu devant lui des jeunes gens aussi bien que des personnes âgées, mais pour qui la sexualité a toujours été un mystère ou un sommet inaccessible. Combien de couples mariés sont désemparés devant ce problème ? Pourquoi ? Parce qu’ils n’ont jamais pu réaliser une sexualité normale ou parce qu’on ne leur avait jamais parlé de ces choses-là avant !

               

Certains patients me disent : « Il parait que la sexualité est une magnifique fusion physique et mentale, on dit que c’est une véritable révélation de l’amour ! Jamais je ne suis arrivé à cela. J’ai obtenu des plaisirs sexuels, bien sur… mais jamais cette sensation profonde de joie… »

Et tant d’autres questions qui montrent combien on fait de la sexualité une chose étriquée.

           

L’éducation sexuelle est une très belle chose. Encore faut-il que l’éducateur ait exploré cette question. Encore faut-il qu’il soit dégagé du tabou !

Il ne sert à rien qu’un éducateur sexuel connaisse le fonctionnement physique et l’anatomie des organes génitaux, le problème est infiniment plus vaste et plus « mental ».

L’éducation sexuelle est comme l’éducation classique, tant qu’un éducateur gardera en lui des refoulements sexuels, des peurs et des complexes du même ordre, il lui sera impossible de transmettre une vision large et aisée de ce sujet.

              

Un éducateur sexuel doit considérer la question avec autant d’aisance que la pluie et le beau temps. Il est fréquent pour un psychanalyste d’entendre dire : « Il est si facile de parler de ces choses-là avec lui ! On sent immédiatement qu’il les considère comme absolument naturelles ». D’ailleurs, on ne peut concevoir qu’un psy puisse avoir le moindre recul intérieur quand il entend le récit d’une perversion sexuelle ! Et nous devrions tous adopter la même ouverture d’esprit…

                

Sexualité et personnalité : mêmes troubles.

                  

Les troubles de la sexualité sont toujours provoqués par des troubles de la personnalité. Une impuissance ou une déviation sexuelle sont toujours les symptômes d'une déviation intérieure générale. Que recherchent beaucoup de personnes dans la sexualité, ou du moins ce qu’ils appellent ainsi ? Des millions d’hommes et de femmes sont enfermés dans d’étouffantes habitudes intérieures. Leurs possibilités de « créer la beauté » dorment. Que tentent alors ces personnes ? Se fuir elles-mêmes, avant tout...

              

Elles vont essayer de trouver un bonheur fugace et des sensations fortes comme d’autres boivent de l’alcool ou se droguent ! Il n’y a, évidemment, aucun amour dans tout cela, mais seulement le désir de s’oublier soi-même.    

Or, la sexualité est le domaine qui exige, plus que tout autre, une libération de la peur et un dégagement de soi. Cet état de liberté sexuelle exige donc l’extirpation de toutes les « scories psychologiques ».

 

Pour beaucoup, l’amour est une émotion profonde ou la satisfaction d’un désir. C’est comme si quelqu’un se croyait religieux parce qu’une musique d’orgue de cathédrale lui donne une forte émotion… En vérité, nous sommes loin de la véritable religion (du sens relier ou unir), comme du véritable amour.

          

L’Amour est un acte de connaissance et d’intelligence. Il permet de saisir l’essence même d’une autre personne. Cet amour humain s’exprime dans le corps par la vie sexuelle, aboutissant à une fusion parfaite, au renouveau des forces et à la béatitude.

 

Dans les articles suivant, je tenterai d’expliquer et de comprendre les attentes de chacun, les peurs aussi. Nous examinerons également les déviations les plus courantes, dans le masculin comme dans le féminin… Afin que toute personne de bonne volonté puisse accéder à cette « fusion harmonieuse et joyeuse » qu’est l’union de deux êtres qui s’aiment.

 

Partager cet article

Published by Trommenschlager.f-psychanalyste.over-blog.com - dans Dossier Sexualité

Soins conventionnels :

- Etat dépréssif

- Troubles anxieux

- Situations de crise

- Troubles compulsifs

- Hypnothérapie médicale

 

  Nouveau site internet :

  http://www.psychologie-luxeuil-70.com/

Rechercher

Soins spécifiques :

- Souffrances au travail 

- Thérapie de couple ou familiale

- Suivi scolaire et aide à l'orientation 

- Communication et relations publiques

- Facultés attentionnelles et concentration

Université Populaire UPL :

AP_circle_logo.jpeg
              
 
France bleu - Trommenschlager / Neuromarketing
 

Liens

setonly.png     cerveau-et-psycho.jpeg

collège DF   France-Culture

Pages externes