11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 10:24

J’ai reçu, il y a déjà quelques années et pendant plusieurs séances, un jeune homme blasé par le système…

 

Celui-ci m’a apporté un titre et un texte d’une des chansons qu’il aime pour me résumer sa vision du monde. J’ai trouvé ce texte criant de vérité et de discernement ! Je lui ai alors demandé si je pouvais le publier sur ce site, et il a consenti à sa diffusion. Ce qui me permet de vous montrer à quel point nos ados font parfois preuves de lucidité.

 

Commençons par le titre, thème plusieurs fois confirmé par des études sur l'environnement:

 

 

Et terminons par le texte, révélateur d'un système en ruine :

 

Je nous cerne comme des esclaves modernes
Prisonnier d'un système
Qui ne cesse de nous berner notre cerveau !

Lavé comme un vulgaire polo
Retourné, programmé, formaté depuis l'âge du berceau
Ne me dites pas que je suis le seul à essayer
De rassembler les pièces de ce puzzle éclaté
Le temps passe
Les jeunes se tabassent
Cassent des vitrines
Rêvent de flingues, de luxe, de limousines
Les magazines sont remplis de belles choses
On crée l'envie, le rêve, le peuple est sous hypnose
La publicité matraquée tous les jours
La technologie avance sauf pour ceux qui habitent les tours
Ils travailleront comme personne, la mainmise fonctionne
Leurs propres désirs les emprisonnent
Tu ne peux plus réfléchir, tu dois t'en sortir
Payer tes dettes et tes crédits, voici ton avenir...
 
Ouvre les yeux
Je t'emmène en voyage
Sur un nuage
Ouvre les yeux
 
Un sombre au pouvoir, dans l'ombre, opère et génère de l'argent
A savoir caché aux yeux des plus grands
C'est pas compliqué, ils sont friqués
Je vais t'indiquer, comment une partie du monde ils peuvent contrôler
Ils possèdent des banques, des fabriques d'armes, des commerces d'alimentations
Prêt à contrôler une nation
Dans un pays où l'économie est au plus bas
Ils le font vivre puis se retirent, c'est la guérilla
On en veut au gouvernement qui se défend
Achetant des armes avec leur propre argent
Sponsor de la guerre, ils accordent des crédits
Fondent des partis, mais dites-moi : Qui s'enrichit ?
Voici leur capital multiplié, leur descendance est à l'abri
Mais leur fortune sent le moisi
Ils ont des billets verts à ne plus savoir qu'en faire
Y a pas de mystère, ils vendent leur âme à Lucifer !
 
Ouvre les yeux
Je t'emmène en voyage
Sur un nuage
Ouvre les yeux
 
Faut pas se faire d'illusion, on organise la confusion
On est plus facilement contrôlable sous la pression
On alimente les différences entre les hommes alors qu'il n'y en a pas
Tout le monde est pareil ici bas
Le racisme, les religions, sont de beaux moyens
Pour que l'on s'entretue à leur frais dès demain
Ils ne veulent plus que l'on pense par nous-mêmes
Car l'homme est amour et que le système n'est que haine
J'aime ce thème et dorénavant
J'essayerai de ne plus me comporter comme un délinquant rebelle

Je payais pas le métro, je fumais la ganja
Je réalise que le plus soumis à l'état c'était moi
Je copiais la télé, par ce biais accentuer les clichés
Que les jeunes sont tous des mauvais
Apprenez… que l'ennemi n'est pas forcément celui contre qui l'on se bat
Mais celui qui profite des dégâts !


Partager cet article

Published by Trommenschlager.f-psychanalyste.over-blog.com - dans Dossier Psychologie

Soins conventionnels :

- Etat dépréssif

- Troubles anxieux

- Situations de crise

- Troubles compulsifs

- Hypnothérapie médicale

 

  Nouveau site internet :

  http://www.psychologie-luxeuil-70.com/

Rechercher

Soins spécifiques :

- Souffrances au travail 

- Thérapie de couple ou familiale

- Suivi scolaire et aide à l'orientation 

- Communication et relations publiques

- Facultés attentionnelles et concentration

Université Populaire UPL :

AP_circle_logo.jpeg
              
 
France bleu - Trommenschlager / Neuromarketing
 

Liens

setonly.png     cerveau-et-psycho.jpeg

collège DF   France-Culture

Pages externes