21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 11:13

La pratique musicale développe l'intelligence verbale et la compréhension des émotions.


einstein-violin.jpg

Einstein était – aussi – un bon violoniste !

 

Selon une étude de l'Université de Toronto au Canada, la pratique de la musique augmenterait l'intelligence verbale des enfants, c'est-à-dire leur capacité de compréhension du discours d'autrui et leur propre expression. D'autres travaux de l'Université de Porto, au Portugal, montrent que la pratique régulière d'un instrument par un adulte améliore la compréhension des émotions d'autrui, car ces personnes sont plus sensibles aux intonations de la voix.

   

La première étude a consisté à faire participer des enfants âgés de quatre à cinq ans à des programmes d'initiation à la musique, où ils écoutaient des mélodies, apprenaient à les reconnaître, à identifier le timbre des instruments, etc. Les enfants devaient ensuite passer des tests d'intelligence verbale (compréhension de l'oral, raisonnement à partir de situations exposées verbalement, etc.). Comparativement à des petits n'ayant suivi aucun programme préalable, ou ayant suivi un programme d'introduction aux arts graphiques, les enfants initiés à la musique ont déployé des capacités supérieures d'intelligence verbale. Les psychologues y voient le signe d'un transfert de capacités cognitives musicales (mémorisation, repérage de structures temporelles et sonores) vers le domaine du raisonnement et du langage.

  

Dans la seconde étude, les psychologues ont fait écouter à des adultes âgés de 18 à 30 ans ou de 40 à 60 ans des phrases enregistrées, dont le ton exprimait six émotions différentes : la peur, la colère, le dégoût, la joie, la tristesse ou la surprise. Les résultats ont montré que les adultes ayant un bon niveau de pratique musicale identifient mieux, quel que soit leur âge, la plupart des émotions exprimées à travers la voix. Les personnes sans pratique musicale se trompent plus souvent.

  

La musique exerce l'oreille à déceler les variations dans la hauteur des sons, et familiarise en outre au monde émotionnel, qu'il s'agisse d'exprimer des émotions par des sons, d'identifier ses propres émotions, ou d'affûter sa sensibilité aux inflexions des phrases musicales et aux nuances associées aux différentes interprétations. L'avantage acquis en société est alors notable, étant donné que l'identification des émotions dans les voix fait partie de l'intelligence émotionnelle, liée au succès social et professionnel.

 

Sébastien Bohler pour www.pourlascience.fr

Partager cet article

Published by Trommenschlager.f-psychanalyste.over-blog.com - dans Dossier Pédagogie-éducation

Soins conventionnels :

- Etat dépréssif

- Troubles anxieux

- Situations de crise

- Troubles compulsifs

- Hypnothérapie médicale

 

  Nouveau site internet :

  http://www.psychologie-luxeuil-70.com/

Rechercher

Soins spécifiques :

- Souffrances au travail 

- Thérapie de couple ou familiale

- Suivi scolaire et aide à l'orientation 

- Communication et relations publiques

- Facultés attentionnelles et concentration

Université Populaire UPL :

AP_circle_logo.jpeg
              
 
France bleu - Trommenschlager / Neuromarketing
 

Liens

setonly.png     cerveau-et-psycho.jpeg

collège DF   France-Culture

Pages externes