22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 11:40

Le film repose démocratiquement sur plusieurs systèmes d'oppositions à la fois émotionnelles (savoir et intolérance, pouvoir et doute, amour et haine) et religieuses (les juifs, les chrétiens, les païens). Une oeuvre brûlante et toujours d'actualité... au XXIe siècle. Synopsis et vidéo:

  Film-AGORA-hypatie-d--Alexandrie.jpg

L'HISTOIRE : IVème siècle après Jésus-Christ. L'Egypte est sous domination romaine. A Alexandrie, la révolte des Chrétiens gronde. Réfugiée dans la grande Bibliothèque, désormais menacée de mort par la colère des insurgés, la brillante astronome Hypatie tente de préserver les connaissances accumulées depuis des siècles, avec l'aide de ses disciples. Parmi eux, deux hommes se disputent l'amour d'Hypatie : Oreste et le jeune esclave Davus, déchiré entre ses sentiments et la perspective d'être affranchi s'il accepte de rejoindre les Chrétiens, de plus en plus puissants...


 

CRITIQUE: Amenabar raconte cette histoire d'une façon paradoxale, à la fois simple et complexe, prosaïque et métaphorique, linéaire et elliptique. En posant une question simple (est-il possible de remettre en cause des valeurs établies ?), il trouve la modernité non pas dans le style très classique (on pense à  Spartacus, de Stanley Kubrick), mais dans la réflexion : les conflits de l'époque restent contemporains, notamment lorsqu'il s'agit de chasse aux sorcières, de fanatisme religieux et de manipulation des masses par la réinterprétation des textes Bibliques. Le programme pourrait paraître lourd ou didactique. Or, la capacité à suggérer plus qu'à démontrer confère une vraie fluidité au récit. La reconstitution de la Grande Alexandrie a bénéficié d'un travail très soigné, au niveau des décors et des costumes. Les scènes d'action sont limitées et concises mais toujours efficaces. Les gros moyens ont été réservées aux séquences que Amenabar juge, à juste titre, comme les plus essentielles, notamment celle de la destruction de la grande bibliothèque qui témoigne d'un immense gâchis culturel. Cette intelligence dans le propos mise sur celle du spectateur et n'a pas besoin d'être noyée dans le numérique. L'essentiel, c'est que Amenabar maîtrise la mise en scène comme personne et sait aussi bien organiser des plans renversants que raconter des histoires qui gagnent en profondeur à chaque fois qu'on y repense.  

   

Voir la bande annonce:

 

Partager cet article

Published by Trommenschlager.f-psychanalyste.over-blog.com - dans Dossier Ouvrages et filmographies

Soins conventionnels :

- Etat dépréssif

- Troubles anxieux

- Situations de crise

- Troubles compulsifs

- Hypnothérapie médicale

 

  Nouveau site internet :

  http://www.psychologie-luxeuil-70.com/

Rechercher

Soins spécifiques :

- Souffrances au travail 

- Thérapie de couple ou familiale

- Suivi scolaire et aide à l'orientation 

- Communication et relations publiques

- Facultés attentionnelles et concentration

Université Populaire UPL :

AP_circle_logo.jpeg
              
 
France bleu - Trommenschlager / Neuromarketing
 

Liens

setonly.png     cerveau-et-psycho.jpeg

collège DF   France-Culture

Pages externes