26 avril 2015 7 26 /04 /avril /2015 09:24

On sait que la coiffure a une fonction de valorisation de l’attrait et de démonstration de la jeunesse. Chez les femmes, sa fonction esthétique est manifeste et les volumes financiers qui y sont consacrés sont loin d’être négligeables. L'étude montre que le cheveu reflète aussi l’état de santé, la jeunesse... et surtout l'affectivité !

 

 

 " Le désir, sous toutes ses formes, est ce qui fait que la vie vaut la peine d'être vécue."

  

 

On sait par exemple que la grossesse affecte la qualité du cheveu (Symons, 1995). De fait la longueur servirait aussi à qualifier ces caractéristiques : plus elles seraient positives, plus on montrerait de cheveux et donc de longueur. Jacobi et Cash (1994), en questionnant des femmes, ont montré que ces dernières pensent que les hommes préfèrent les femmes avec de longs cheveux... La crinière féminine est - en effet - un facteur manifeste de douceur et de puissance affective, dirigée vers le conjoint ou l' enfant. La chevelure, c'est aussi l'expression du désir, le soin d'exister pleinement et durablement en temps que femme libre des normes sociétales.

 

Pour d’autres chercheurs, en dehors de l’attrait esthétique, la longueur des cheveux servirait différentes stratégies et varierait en fonction de celles-ci. Par exemple, une femme installée dans une relation avec des enfants tendrait à avoir des cheveux plus courts qu’une femme à la recherche d’un partenaire, les centres d'intérêts étant essentiellement orientés vers les besoins du foyer.

 

La longueur des cheveux est-elle liée à la santé ? © Nathalie Baye, Studio Harcourt CC by-sa 3.0 
La longueur des cheveux est-elle liée à la santé ? © Nathalie Baye, Studio Harcourt

 

Afin de vérifier le rapport entre santé, esthétique, amour et longs cheveux, Hinsz, Matz et Patience (2001) ont interrogé plusieurs centaines de femmes âgées entre 13 et 73 ans, prises au hasard dans la rue. Ils leur demandaient de répondre à une enquête où on mesurait des données démographiques (enfants, âge…) puis l’état de la relation maritale ou sentimentale. Une mesure de l’état de santé demandé par rapport à une femme de leur âge était faite. On évaluait la longueur et la qualité des cheveux après formation des observateurs (l’enquêteur et un observateur discret à distance) par du personnel de salon de coiffure.

 

Les hommes préfèrent-ils les femmes aux cheveux longs ? © Katie Sagona CC by-sa 3.0
Les hommes préfèrent-ils les femmes aux cheveux longs ? © Katie Sagona CC by-sa 3.0

 

Longueur de cheveux et potentiel de reproduction

  

Une corrélation négative entre longueur des cheveux et âge sera trouvée : plus une femme est âgée et plus la longueur de ses cheveux diminue.

 

Il en va de même avec la nature de sa relation sentimentale : plus une femme est installée dans une relation durable et satisfaisante sentimentalement, plus elle tend à avoir des cheveux courts ; l' acquis favorisant la perte du besoin de séduction. Les mêmes effets sont observés avec les questions relevant de l’état physique : plus leur santé est bonne et plus elles tendent à avoir des cheveux longs.

 

Dans le même temps, une relation positive entre longueur de cheveux et potentiel de reproduction sera trouvée : à âge contrôlé, les femmes qui ont eu plusieurs d’enfants tendent à avoir des cheveux plus longs. Lorsque l’on demande aux personnes d’évaluer leur état de santé de manière personnelle, on observe le même effet : celles qui déclarent se sentir bien sont également celles qui ont les cheveux les plus longs.

 

La puissance de la douceur : un facteur de séduction ! © Anahi Linda

La puissance de la douceur : un facteur de séduction ! © Anahi Linda

Il semble donc que la longueur du cheveu soit un élément contenant de nombreuses informations. Pour les chercheurs, la longueur et la qualité des cheveux agiraient comme des prédicteurs de la jeunesse et de la santé. Le cheveu pourrait donc servir aux hommes d’indicateur de potentiel génétique. Or, ce paramètre est important dans l’évaluation des femmes. Celui qui cherche tant à disséminer son patrimoine génétique est logiquement celui qui doit avoir le plus de capacité à repérer ce potentiel.

 

Résumé de l'étude recensée par N.Guéguen, Docteur en psychologie.

Partager cet article

Published by Cabinet.psy70-Luxeuil.fr - dans Dossier Science

Soins conventionnels :

- Etat dépréssif

- Troubles anxieux

- Situations de crise

- Troubles compulsifs

- Hypnothérapie médicale

 

  Nouveau site internet :

  http://www.psychologie-luxeuil-70.com/

Rechercher

Soins spécifiques :

- Souffrances au travail 

- Thérapie de couple ou familiale

- Suivi scolaire et aide à l'orientation 

- Communication et relations publiques

- Facultés attentionnelles et concentration

Université Populaire UPL :

AP_circle_logo.jpeg
              
 
France bleu - Trommenschlager / Neuromarketing
 

Liens

setonly.png     cerveau-et-psycho.jpeg

collège DF   France-Culture

Pages externes